Loading...
Idées reçues 2017-09-21T08:24:23+00:00

IDÉES REÇUES

Quand on dit que tout le monde peut improviser, on le pense vraiment. Pourtant, les idées reçues continuent de faire leur chemin… Cassons-les ensemble !

Justement ! L’improvisation est une discipline qui apprend le lâcher-prise. Nos comédiens-formateurs, en particulier en Parcours Débutant, sont là pour créer un environnement propice à la réussite de chacun, quelle que soit sa raison de prendre des cours. La convivialité est aussi l’un de nos maîtres-mots : jouer ensemble est le meilleur moyen de briser la glace. Nous avons parmi nos meilleur.e.s comédien.ne.s des timides d’antan !

Chez nous, pas besoin d’expérience théâtrale. Avant de travailler les catégories et les improvisations libres, nous commençons par les fondamentaux : l’écoute, le personnage, la narration, le jeu collectif… C’est avant tout du théâtre !

Faux ! Tout le monde est créatif et imaginatif. Souvenez-vous, quand vous étiez enfant, toutes les histoires que vous étiez capables de raconter ou de jouer. Et bien c’est comme le vélo : ça ne s’oublie pas ! Mieux : ça se travaille : l’improvisation théâtrale permet de libérer sa créativité pour la mettre au service des saynètes.

Tant mieux ! Le but premier de l’improvisation, contrairement à ce que l’on pourrait croire, n’est pas de faire rire. Lorsque l’on joue une saynète, l’objectif est d’y installer un univers, et d’emporter le public avec nous pour le faire réagir, quelle que soit l’émotion liée. Si c’est drôle, tant mieux ; si c’est triste, effrayant, surprenant, dégoûtant, énervant… Ce sera tout autant réussi !

Bon, pour le coup, chacun son agenda. Mais si on fait un peu de mathématiques, sachant qu’une saison comporte 25 séances de deux heures d’octobre à juin, soit un total de 50 heures, improviser avec nous représenterait environ… 0,58% de votre année. Vous pouvez faire ce que vous voulez avec cette information.